INTERVIEW MATTHIAS DIETRICH:

Aller en bas

INTERVIEW MATTHIAS DIETRICH:

Message  Price2a le Dim 20 Jan - 12:09

Quel effet ça fait de savoir que "Le Destin de Lisa" est un véritable carton en dehors de l'Allemagne, et en particulier en France ?
Matthias Dietrich : Au début je ne pouvais pas y croire. C'est très impressionnant.

Lorsque vous avez commencé à travailler sur "Le Destin de Lisa", vous attendiez-vous à un tel destin pour la série ?
Non, pas du tout. Avant qu'une série soit diffusée à la télévision, elle est toujours testée. Lors de ces projections, elle n'a pas reçu de très bonnes notes. Elle en a même reçu des très mauvaises ! Personne ne pouvait imaginer alors qu'elle deviendrait un tel succès.

Après ces projections-test, des choses ont-elles été modifiées ?
Oui. A l'origine, Lisa n'avait pas d'appareil dentaire ! Dans les premiers épisodes, il y avait deux variantes : une avec un appareil et des cheveux affreux, l'autre où Lisa n'était pas aussi moche ! Au final, la chaîne a décidé d'opter pour la première variante moche (rires) !

Pourquoi les gens se sont-ils pris d'affection pour "Le Destin de Lisa" ?
Premièrement c'est dû au caractère de Lisa. Beaucoup de femmes se sont identifiées à elle par ce biais-là. Deuxièmement, la série est comme un conte de fées moderne. Selon moi ce sont les deux principales raisons de son succès. Les téléspectateurs veulent également savoir quand elle va devenir belle, quand elle va rencontrer son Prince Charmant...

Est-ce que le succès de la série a changé votre vie et votre carrière ?
Oui énormément. J'ai arrêté la série en août 2006 et depuis je n'ai pas arrêté de travailler, pour le cinéma ou la télévision. Je vais bientôt faire un film, nous allons d'ailleurs tourner en France. C'est la série qui a permis tout cela.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le film que vous allez tourner en France ?
C'est un road movie, suivant deux personnages aux caractères très différents faisant la route ensemble. Leur aventure démarre dans le sud de l'Allemagne et finit à Valence. Nous allons passer par Lyon, Montpellier, Nice... Le réalisateur s'appelle Alexander Schulz et le film s'intitule Mitfahrgelegenheit.

Est-ce que vous avez un peu suivi la suite du "Destin de Lisa" après votre départ ?
Oui, j'ai regardé quelquefois. J'ai travaillé un an et demi avec cette équipe, je me suis fait beaucoup d'amis. C'est donc toujours sympa et intéressant de voir ce qu'ils font. Mais il est vrai que je n'en suis pas très fan. Selon moi, l'histoire est trop confuse et le téléspectateur est peut-être un peu perdu. Avant c'était beaucoup plus facile et clair. Il y a eu trop de changements dans le casting et les personnages.

Alexandra Neldel est revenue dans la série pour quelques épisodes. Aimeriez-vous également le faire ?
Je ne dis jamais "Jamais" mais en ce moment j'ai beaucoup de projets en cours. Il n'en est pas question, en tout cas pour l'instant.

Vous avez tourné pendant un an et demi à un rythme très soutenu...
Je me suis amusé à calculer le nombre de jours de tournage en un an et demi et c'était au-dessus des 200 ! C'est une expérience extraordinaire pour apprendre mais c'est très fatigant. Je l'ai surtout remarqué quand j'avais fini de travailler dessus. Tant qu'on est dans l'action, on ne réalise pas toujours tout.

En tant que comédien, qu'est-ce qu'on apprend en travaillant avec un tel rythme ?
Premièrement on apprend à avoir confiance en soi. On n'a pas le temps de douter, de travailler chaque aspect de telle ou telle scène ou de demander au réalisateur autant d'indications qu'on le souhaiterait. Il faut donc que son travail, notamment en amont, soit au point, très précis. Et deuxièmement tu apprends du texte, beaucoup de texte et très vite (rires) ! Nous ne recevions les textes qu'une semaine à l'avance ! Ça peut être dangereux parce que si la scène est ratée, c'est ta faute ! Mais c'est bien aussi parce que si la scène est réussie, le mérite t'en revient (rires) !

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez du tournage ?
J'y ai rencontré deux de mes meilleurs amis : Alexander Sternberg (ndlr : qui joue Max) et Bärbel Schleker (ndlr : l'interprète d'Yvonne).

Comment se fait-il que vous parliez si bien français ?
Ma mère est française, elle est originaire de Bourgogne. J'ai encore de la famille à Lyon, en Bretagne, à Montpellier. Je viens régulièrement en France mais j'ai un peu perdu en français. Si ma mère m'entendait, elle me gronderait (rires) !

Quelles sont vos séries préférées ?
J'adore The Office et Extras, tout ce que fait Ricky Gervais est génial. J'aime également beaucoup Les Simpson et South Park. C'est assez loin du Destin de Lisa (rires)...

Avez-vous un message pour les téléspectateurs français qui regardent "Le Destin de Lisa" ?
Continuez de suivre la série parce qu'elle ne va pas se terminer comme tout le monde pense...

Pris sur le site d'allociné Razz

_________________
Salut, j'espère que notre forum va vous plaire!^^
Administratrice
avatar
Price2a

Messages : 185
Date d'inscription : 13/01/2008
Localisation : En Corse

Voir le profil de l'utilisateur http://ledestindelisa.cheap-forum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERVIEW MATTHIAS DIETRICH:

Message  isahabsfan le Lun 3 Mar - 20:54

ahhhh jai trop hate que la saison 2 commence !!!!!!

Au fait, quelqun sais si dans la saison 3 David et Lisa revienne ?

_________________
[!] vaincre la colère ces triompher de son plus grand ennemi [!]
MODÉRATRICE.
avatar
isahabsfan

Messages : 52
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 26
Localisation : St-Georges de Beauce ( Au Québec! )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum